Résolu Produits Forestiers

0 113

Le taux de déboisement au Canada est parmi les plus bas du monde et il diminue depuis plus de 20 ans.

Le déboisement – soit le défrichement permanent de forêts aux fins de diverses utilisations non forestières des terres – touche annuellement moins de 0,02 % des forêts canadiennes.

Le Canada prend le déboisement au sérieux et suit de près les changements qui se produisent dans les forêts, car celles-ci aident à maintenir la diversité biologique, à assainir l’air, le sol et l’eau, et à stocker le carbone.

Ce graphique, tiré du rapport du gouvernement fédéral intitulé État des forêts au Canada, montre que l’industrie forestière n’est responsable que d’une très faible partie du déboisement.

0 96

Au Canada, comme l’exigent les lois et les règlements provinciaux, Résolu élabore des plans d’aménagement forestier couvrant un horizon de 20 ou 25 ans, lesquels sont révisés tous les cinq ans en collaboration avec le gouvernement et d’autres parties prenantes. La participation du public est un volet fondamental du processus de planification et elle est nécessaire à l’élaboration de stratégies d’aménagement forestier axées sur la collaboration, qui garantissent que les besoins sociaux sont satisfaits et que les valeurs sont protégées.

Voyons de plus près comment Résolu planifie son exploitation forestière.

Avant tout, nous élaborons des plans détaillés qui décrivent les endroits où aura lieu la récolte. Au Canada, nous exploitons les terres publiques, et la récolte n’est autorisée que sur une petite superficie de la forêt boréale. Cette dernière compte parmi les forêts les mieux gérées du monde, et nous veillons à nous conformer à tous les règlements stricts qui la régissent.

Il s’agit de :

  • Choisir le secteur approprié : En nous basant sur des centaines de cartes, des relevés fauniques exhaustifs et des données couvrant des décennies, nous bloquons les secteurs où la récolte pourrait être en conflit avec les activités traditionnelles des Premières Nations et nous tenons compte de l’incidence sur les habitats fauniques ainsi que des particularités topographiques du secteur (la proximité d’une rivière, par exemple).
  • Reproduire les processus naturels : Nous imitons les perturbations naturelles pour optimiser la régénération forestière.
  • Récolter exclusivement certaines essences : Dans la forêt boréale, nous récoltons principalement des résineux comme l’épinette noire, l’épinette blanche, le pin gris et le sapin baumier. Nous récoltons aussi certaines essences de feuillus telles que le bouleau blanc et le peuplier. Pour toutes ces essences, peu de mesures sont exigées, sinon aucune, pour assurer une régénération abondante et rapide. Le pin gris fait exception : une température élevée est requise (comme celle générée par un incendie de forêt) pour que ses cônes libèrent leurs graines.

Le travail de reboisement commence peu après une récolte. Pour en savoir plus sur la régénération forestière, cliquez ici.

0 100

Résolu est un gestionnaire forestier responsable exerçant ses activités avec d’autres entreprises forestières canadiennes dans un cadre hautement réglementé.

Certification forestière

La certification forestière et le suivi de la fibre contribuent à assurer la durabilité de nos sources d’approvisionnement en fibre et d’autres aspects liés à la forêt, dont la préservation de la biodiversité et les services écosystémiques.

Voici quelques faits saillants de notre travail d’aménagement forestier responsable et d’approvisionnement en fibre ligneuse :

  • 100 % des territoires forestiers que nous aménageons sont certifiés conformes à des normes indépendantes de certification internationalement reconnues.
  • 100 % des installations de fabrication de Résolu sont dotées d’un système de suivi certifié selon au moins une des normes de CdT suivantes : la norme de la Sustainable Forestry Initiative® (SFI®), celle du Programme for the Endorsement of Forest Certification (PEFC) et celle du Forest Stewardship Council® (FSC®). Toutes ces normes exigent que 100 % de la fibre transformée respecte des normes minimales de diligence raisonnable qui visent à contrer les risques associés à l’exploitation forestière illégale et à d’autres préoccupations importantes en matière de développement durable1.
  • 93 % de l’approvisionnement en bois destiné à nos scieries et 52 % des intrants en fibre de bois vierge destinés à nos usines de pâte et de papier sont certifiés selon une norme internationalement reconnue.

Pour obtenir des précisions au sujet de la certification forestière de Résolu, cliquez ici.